Sandrine Jourdin

Surmonter la violence familiale

12.00

Ce récit est celui d’une femme qui a connu dans son enfance la loi d’un père brutal, seul maître à bord dans l’espace familial. Au moment où elle termine son analyse, elle porte un regard rétrospectif sur son enfance, sur la violence telle qu’elle peut être perçue par un enfant, sur les traces qu’elle laisse et comment la psychanalyse peut permettre de se dégager des effets d’une violence domestique sournoise, invisible et certainement plus ordinaire qu’on l’imagine. C’est dans le secret du cabinet de son analyste que Jade a pu élaborer une réflexion sur cette violence paternelle.

 

Ce texte livre un bout du parcours de l’auteure sur le divan. Il s’inscrit dans un désir de mieux faire connaître la psychanalyse du côté d’un éveil à la vie car lorsque la souffrance cède, elle laisse la place à cette part de liberté inestimable qui permet de la vivre tout autrement. Elle présente une réalité clinique qui met en évidence le caractère singulier de la psychanalyse qui ne peut être standardisée. Des situations concrètes issues de sa pratique clinique auprès de ses patients permettent de mieux cerner le concept de transfert et montrent comment la psychanalyse peut amener à dépasser les déterminismes qui enferment le sujet pour ouvrir de nouvelles voies sur un destin qui se réinvente au fil du travail.

 

 

Psychanalyste, Sandrine Jourdin reçoit des enfants, des adolescents et des adultes dans un cabinet privé à Paris. Son itinéraire biographique lui a permis d’entreprendre des études de psychologie après s’être séparée très jeune d’un père violent alors qu’elle n’avait pas encore le bac. De sa douleur elle a fait la source d’une vocation de psychanalyste apte à entendre et à prendre en charge la souffrance des autres.

Informations complémentaires

Format

13 x 20 cm

ISBN

9782356879226

Pages

110

Disponible sur commande

Thème : , Collection :