La Revue du Mauss

N°59 | Tempêtes sur les identités

La Revue du Mauss n° 59

20.00

Si la question identitaire alimente toujours plus désormais la rhétorique conservatrice, voire la plus réactionnaire, elle traverse aussi le discours progressiste et critique au nom de la défense des « minorités » discriminées. Comme si elle était désormais la question, avec en arrière-plan l’islam, le genre, la race, la nation, etc. Pourtant, il n’est guère de notion plus confuse. Et ce n’est pas sans raison que les sciences sociales nous invitent à nous méfier de l’essentialisme identitaire et de ses implications politiques douteuses. Néanmoins les identités ont la peau dure.
On interroge ici ce « retour » fracassant des thématiques identitaires. Assistons-nous à l’avènement d’une « société des identités » dans laquelle la dynamique égalitaire propre à la démocratie exigerait légitimement que chacun soit « reconnu » dans sa singularité ? Ou plutôt à la constitution d’un « marché des identités » sur lequel celles-ci pourraient être librement choisies, conformément à la valeur cardinale du néolibéralisme ? Ou encore, et aussi, au déchaînement d’une guerre symbolique de tous contre tous – dont les minorités pourraient bien-être les premières victimes ?
Peut-être est-il (encore) temps de cesser d’en découdre, pour mieux apprendre à tisser les identités.

 

Avec les contributions de François Bordes, Robert Boyer, Alain Caillé, Michelle Campari, Laurie Catteeuw, Philippe Chanial, Philippe Corcuff, Daniel Dagenais, Vincent Descombes, Waverly Duck, Jean-Louis Fabiani, François Gauthier, Laurence Kaufmann, Emir Mahieddin, Kenan Malik, Sylvain Pasquier, Anne Rawls, Marshall Sahlins, Haoues Seniguer, Pierre Søjdrug, Florian Villain et Michael Walzer.

 

Les textes en version @ : Robert Assaraf, Francesco Fistetti, Farhad Khosrokhavar, Gabriel Lombard, Stéphane Vibert et Mohamed-Amokrane Zoreli

Informations complémentaires

Format

16,5 x 23

ISBN

9782356878601

Pages

250