Critiques éducatives

Dirigée par Nathanaël Wallenhorst

Nous avons parfois l’impression que la finalité du système éducatif est désormais de permettre à l’élève de devenir un véritable entrepreneur de lui-même, en « capitalisant son portefeuille de compétences » selon l’expression économique désormais consacrée aux enjeux éducatifs. La fonction de l’éducation est-elle de permettre aux individus de s’adapter au monde tel qu’il va ou d’accompagner sa transformation ?
Cette collection développe des propositions d’éducation politique, cherche à approfondir les citoyennetés éducatives et tente de traquer les logiques néolibérales à l’œuvre en éducation. Elle fait sienne ce double mouvement de la théorie critique de l’école de Francfort : identifier ce qui pose problème dans notre relation au monde et proposer des dépassements ayant pour finalité une transformation sociale et politique.

Photo de l'auteur