Sociologie des Gilets jaunes : reproduction et luttes sociales

19.00

L’irruption du mouvement des Gilets jaunes, le 17 novembre 2018, a surpris nombre d’observateurs. Comment un appel à des blocages contre une taxe sur le diesel a-t-il pu mobiliser aussi massivement les catégories populaires ? Pourquoi les revendications se sont-elles centrées sur le « pouvoir d’achat » et la « justice fiscale » ? En quoi les Gilets jaunes participent-ils d’un renouvellement de la contestation ?
Ce livre montre que cette révolte relève moins du conflit dans la sphère de la production que d’une crise de la reproduction sociale des ménages populaires dans les territoires péri-urbains et ruraux. Il propose ainsi une relecture de l’héritage marxiste, au-delà des questions de production, pour souligner le rôle central des enjeux de reproduction, inscrits dans la sphère domestique et familiale. Sur les ronds-points, les Gilets jaunes ont pu inventer leurs propres manières de contester, en dehors des cadres institués de la protestation, pour faire valoir une exigence de souveraineté populaire face aux élites.
Les apports de cette enquête permettent ainsi d’ouvrir une réflexion sur la manière d’articuler question sociale, modes de vie et question environnementale dans le contexte du changement climatique.

 

Antoine Bernard de Raymond est sociologue à INRAE (BSE). Ses travaux portent sur les pratiques économiques et les transformations des conduites de vie et de subjectivation politique. Il étudie plus spécifiquement les systèmes alimentaires, et les relations entre agriculture et alimentation. Actuellement, ses recherches portent sur la précarité alimentaire en France, et le lien entre inégalités sociales et écologisation des modes de vie.

 

Sylvain Bordiec est maître de conférences HDR en sociologie, Directeur-adjoint du laboratoire Ceds (Cultures et Diffusion des savoirs, Université de Bordeaux.

Informations complémentaires

Format

16,5 x 23

Pages

240

ISBN

9782385190644

Bientôt disponible

Thème : Collection :