Sabine Aussenac

Rose Ausländer

Une grande voix juive de la Bucovine

18.00

Rose Ausländer, dont les poèmes sont traduits dans le monde entier, fait partie des figures majeures de la littérature allemande du vingtième siècle. Sa voix demeure pourtant quasi ignorée en France en dehors de cercles universitaires, alors même que son ami et compatriote Paul Celan la portait en haute estime et qu’elle est considérée comme l’une des grandes poétesses de la Shoah, au même titre que Nelly Sachs. C’est cette injustice que Sabine Aussenac a voulu réparer en retraçant les flamboyances culturelles de Czernowitz, la « petite Vienne » de la Bucovine, avant de fixer les béances du ghetto, de la Shoah et de l’exil, jusqu’à la renaissance en poésie de Rose Ausländer. Et c’est bien autour de cette césure fondamentale du génocide et de la problématique de la judéité que se noue le lien passionné de la poétesse à son public allemand, en miroir du rapport intime et universel la liant à son peuple et à sa religion. Lire cette poésie, c’est aussi se sentir transporté aux confins de la Mitteleuropa ou dans le staccato de l’exil new yorkais avant de se recueillir dans l’atmosphère épurée et stellaire de la langue-souffle d’une poétesse dont la voix ne vous quittera plus.

 

Préface de Laurent Cassagnau

 

Sabine Aussenac est agrégée d’allemand, elle écrit aussi en allemand et en occitan. Romancière, poète et blogueuse, elle a remporté de nombreux concours littéraires. Double lauréate des Jeux Floraux toulousains en 2020, elle traduit aussi Rose Ausländer et rédige une thèse autour des femmes artistes de Worpswede (Basse Saxe).

Informations complémentaires

Format

13 x 20

ISBN

9782356878687

Pages

228

Disponible sur commande

Thème : Collection :