Serge Audier

Penser Le « Néolibéralisme » Le Moment Néolibéral, Foucault, Et La Crise Du Socialisme

28.00

Qu’est-ce vraiment que le néolibéralisme ? Et comment en sortir ?

Pour répondre à ces questions, il peut être utile d’élucider d’abord le sens du basculement néolibéral que le monde a connu depuis la fin des années 1970.

Il se trouve que c’est précisément durant cette période, en 1979, que Michel Foucault devait prononcer au Collège de France quelques leçons sur le néolibéralisme appelées à connaître bien plus tard un succès fulgurant. Depuis, un flot ininterrompu de publications ne cesse de célébrer en Foucault le grand prophète du néolibéralisme.

Pour beaucoup, tout a été déjà dit sur l’essence de la « rationalité néolibérale » dans ces leçons géniales qui ont parfaitement su anticiper notre monde, celui de la mise en concurrence de tous contre tous et d’une nouvelle conception de l’individu comme entreprise.

Pourtant, des doutes subsistent. Est-on si sûr que Foucault voyait la société néolibérale comme un cauchemar dont il fallait sortir d’urgence ? Sa relation au libéralisme et au néolibéralisme n’était-elle pas autrement complexe, alors qu’il multipliait à la même époque les critiques contre le marxisme et le socialisme ? Il se pourrait que sa pensée sur le sujet soit plus subtile – ou troublante – qu’on ne l’imagine généralement.

Ce livre, qui dresse un tableau des transformations de la vie intellectuelle française de la fin des années 1970, affronte la fausse transparence de ces cours en vérité ambigus et énigmatiques, pour reprendre les interrogations stimulantes de Foucault. Car même si l’on ne partage pas ses réponses présumées, les questions qu’il a posées restent essentielles dans le moment que nous vivons : qu’est-ce que le néolibéralisme ? Le socialisme survivra-t-il à son assaut, ou doit-il se réinventer entièrement ?

Serge Audier, philosophe, est maître de conférences à l’Université-Paris Sorbonne. Il a notamment publié Machiavel, conflit et liberté (Vrin/EHESS), La pensée anti-68 (La Découverte), Aux origines du « néo-libéralisme ». Le Colloque Lippmann (Le Bord de l’eau) et Néo-libéralisme(s). Une archéologie intellectuelle (Grasset).

****************************************

What is really neoliberalism? And how can it be eliminated?

It may be useful to shed light on the neoliberal swing that the world has know since the end of the 1970s to answer these questions.

Around that time, in 1979 in the College de France, Michel Foucault delivered a speech on neoliberalism that was to know much later a dazzling success. From that moment, Foucault was continuously celebrated as the prophet of neoliberalism in a torrent of publications.

Many consider that everything has already been said on the essence of « neoliberal rationality » in these brilliant lessons which perfectly perceived our world, a world of competition against everyone and of a new conception of the individual as a business.

However, many doubts remain. Did Foucault really see the neoliberal society as a nightmare we ought to escape from ? Considering the fact that he relentlessly criticized Marxism and socialism, wasn’t his relationship with liberalism and neoliberalism more complex ? His thought on the subject might have been more subtle – or troubling – that what we can imagine.

This work paint a very thorough picture of the transformations in the French intellectual life in the late 1970s, confronts the artificial clarity of Foucault’s lessons, and in the end sheds a new light to Foucault’s interrogations. These questions are crucial to understand our world, even if the answers may differ from Foucault’s: What is neoliberalism ? Will socialism resist its assault, or must it reinvent itself entirely ?

Informations complémentaires

ISBN

9782356874023

Pages

570

Format

17×23

UGS : d7e2915de28c Thème : Collection :
118 rue des Gravières 33310 Lormont 05 56 20 19 21 contact@editionsbdl.com




    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.