Philippe Mesnard

Les Paradoxes de la Mémoire

Essai sur la condition mémorielle contemporaine

22.00

En s’appuyant sur des outils littéraires, cet essai revisite les questions mémorielles contemporaines habituellement réservées à l’Histoire, la sociologie ou les sciences politiques. Il démonte pièce par pièce le discours mémoriel qui irrigue nos sociétés capitalistes avancées. Pour la première fois, les affinités entre mémoriel et humanitaire sont mises au jour. De même, des musées et des quartiers entiers sont interrogés sous l’angle d’une esthétique mémorielle dont ils sont les laboratoires. Enfin, Les Paradoxes de la mémoire accorde une place à ce et ceux qui, habituellement, résistent aux normes consensuelles de la mémoire, qu’il s’agisse des mémoires illibérales de l’extrême droite et du populisme, ou bien, à l’opposé, de passés minoritaires et émancipateurs qui refusent la standardisation mémorielle.

 

Se dédiant aux questions testimoniales et de mémoire depuis 25 ans, Philippe Mesnard est professeur des Universités en littérature comparée et membre de l’Institut Universitaire de France. Directeur de la revue Mémoires en jeu, il est l’auteur d’une dizaine de monographies dont une biographie de Primo Levi (Prix de l’Académie française ; en poche en 2019). De 2010 à 2015, il a dirigé la Fondation Auschwitz de Bruxelles.

Informations complémentaires

Format

16,5×23

ISBN

9782356878113

Pages

216

Indisponible

Thème : , Collection :