Thérèse Courau Julie Jarty Nathalie Lapeyre

Le genre des sciences

Approches épistémologiques et pluridisciplinaires

22.00

 

Comment et en quoi les études sur le genre permettent de retravailler les disciplines scientifiques ? Comment la prévalence de l’androcentrisme des sciences crée des apories au sein des connaissances scientifiques ? En quoi le prisme du genre peut-il requestionner les pratiques scientifiques, particulièrement au sein des sciences dites « dures » et expérimentales ? En quoi le genre permet aussi de renouveler l’appréhension des pratiques militantes et professionnelles ?

 

Cet ouvrage s’intéresse aux apports du genre, un concept issu des sciences humaines et sociales qui tend à s’appliquer à la réflexion scientifique menée au sein d’autres mondes de la recherche. Cette inclusion permet de pointer les écueils, dans des domaines scientifiques longtemps restés hermétiques aux enjeux du genre. Il rend compte de travaux récents questionnant les enjeux épistémologiques de la critique féministe des sciences, mais aussi portant sur les questions d’identité de genre ainsi que de santé et de contrôle de la sexualité.

 

Il réunit des recherches inédites émanant de diverses disciplines scientifiques : pharmacologie, physiologie, biologie, toxicologie, mais aussi sociologie, anthropologie, histoire, droit et philosophie, présentées par des spécialistes des sciences sociales et des études de genre comme par des pionnières et pionniers ayant relevé le challenge de croiser les enjeux de genre à des objets de recherche nouveaux. Son originalité tient également à l’apport de réflexions croisées sur les enjeux contemporains du genre émanant des pratiques ancrées sur les terrains militants et professionnels.

 

 

 

Thérèse Courau, Maîtresse de Conférences, Département d’Etudes Hispaniques et hispano-américaines de l’Université Toulouse Jean Jaurès, chercheuse au Centre d’Etudes Ibériques et Ibérico-Américaines (CEIIBA-Toulouse).

 

Julie Jarty, Maîtresse de Conférences, Département de sociologie de l’Université Toulouse Jean Jaurès, chercheuse au Centre d’Etudes et de Recherches Travail, Organisation, Pouvoir (CERTOP-CNRS).

 

Nathalie Lapeyre, Professeure des Universités en sociologie du genre, Département de sociologie de l’Université Toulouse Jean Jaurès, chercheuse au Centre d’Etudes et de Recherches Travail, Organisation, Pouvoir (CERTOP-CNRS). Co-directrice du Réseau de Recherche International Marché du travail et genre (MAGE, Université Paris Descartes) et directrice de la Structure Collaborative de Recherche sur le genre ARPEGE-Toulouse.

Informations complémentaires

Format

16,5×23

ISBN

9782356878649

Pages

230

Disponible sur commande

Thème : , Collection :