Pierre Crétois Edouard Jourdain

La démocratie sous les bombes

Syrie-Le Rojava entre idéalisation et répression

18.00

Cet ouvrage a pour ambition de faire connaître l’expérience démocratique qui se développe dans le Kurdistan syrien depuis la fin du XXe siècle. Injustement ignoré, ce mouvement de démocratisation, appelé confédéralisme démocratique, devrait susciter espoirs et soutiens de la part des pays démocratiques occidentaux, mais il n’en est rien. Dans un contexte de guerre intense contre l’État islamique et le régime syrien, les combattants et combattantes kurdes de Syrie sont parfois héroïsés mais souvent assimilés à tort aux Peshmergas d’Irak, ce qui montre l’étendue de notre ignorance.

Contre cette héroïsation teintée d’ignorance, cet ouvrage vise à offrir un éclairage nuancé et informé sur le Rojava. Son objectif est de montrer les tensions entre l’idéal démocratique et la réalité du terrain dans un contexte de guerre.

Ainsi, il se propose d’abord de montrer en quoi le Rojava n’est pas seulement une épopée militaire des Kurdes de Syrie contre l’État islamique, c’est aussi un havre d’émancipation pour les femmes, un lieu où tentent de s’imposer l’idéal éco-socialiste mais aussi et d’abord une expérience politique et sociale fascinante mue par les principes municipalistes de Bookchin.

Sur le terrain, ensuite, il convient de montrer les paradoxes d’un mouvement d’émancipation féministe qui est en même temps tributaire d’un leader, Abdullah Öcallan, et d’un parti unique. Ainsi, il est important de voir, sur le terrain, les tensions entre l’idéal et le réel, notamment comment s’organisent dans des pratiques concrètes les formes de représentation communalistes.

Enfin, sur le plan international, il conviendra de saisir et de comprendre les raisons de l’ambiguïté de la position des Occidentaux vis-à-vis du Rojava.

 

 

Pierre Crétois est enseignant chercheur, maître de conférences l’université Bordeaux-Montaigne. Il a d’abord travaillé en histoire de la philosophie sur le droit de propriété et la pensée de Jean-Jacques Rousseau autour desquels il a publié de nombreux ouvrages et articles. Son intérêt rousseauiste pour la souveraineté populaire l’a conduit également à s’intéresser à l’expérience démocratique au Rojava.

Edouard Jourdain est post-doctorant à Polytechnique et chercheur associé au CESPRA (EHESS), il enseigne la théorie politique à l’UVSQ et a publié dernièrement Elinor Ostrom (Michalon, 2022), Les communs (PUF, Que Sais-je, 2021), Théologie du capital (PUF, 2021).

 

Informations complémentaires

Format

13 x 20 cm

ISBN

9782356878823

Pages

192

Disponible sur commande

Thème : , Collection :