Lionel Jospin

Construire des vies décentes

Entretien avec Emeric Bréhier

Lionel Jospin nous propose une relecture de son histoire personnelle au Parti socialiste, de son expérience du pouvoir… d’abord comme Premier secrétaire du Parti socialiste (1981-1988 ; 1995-1997), puis comme ministre de François Mitterrand (1988-1992) et enfin comme Premier ministre (1995-2002).

 

Ouvrage de mémoire et de projection, il apparaît au fil des pages que la conquête du pouvoir, et a fortiori son exercice, ne peuvent être que le fruit d’une intense construction militante. Revenant avec une tranquille lucidité sur le bilan des gouvernements socialistes de la fin du siècle, ceux de la présidence Mitterrand comme le sien, Lionel Jospin revendique les succès, y compris lorsqu’ils sont toujours débattus comme l’instauration du quinquennat, et assume les erreurs politiques sans voiler les faux pas moraux.

 

À la fin, de cette fin qui pourrait être un commencement, se révèle une certitude  : à défaut de « la » vie, nombreuses furent « les » vies changées pour le meilleur, rançon pas si déshonorante de l’espérance. Lionel Jospin nous invite à penser cette idée neuve en actions redevenue la matrice d’un monde où l’égalité sera le socle des solutions pour construire, pour toutes et tous, une vie décente.

 

 

Cet ouvrage ouvre la nouvelle collection « Héritier de l’avenir », dirigée par Émeric Brehier, directeur de l’observatoire de la vie politique de la fondation Jean-Jaurès. Elle revient sur l’histoire du socialisme dans sa version contemporaine.

 

 

Ancien Premier secrétaire du Parti socialiste, puis ministre des gouvernements Mitterrand, Lionel Jospin a été, Premier ministre de 1997-2002.

Ancien député, Émeric Bréhier est directeur de l’Observatoire de la vie politique et professeur associé à Sciences Po Bordeaux.

 

Informations complémentaires

Format

13 x 20 cm

ISBN

9782356878533

Pages

144