Totem et tabou

Dirigée par Isabelle Alfandary

 

La collection « Totem et tabou » a pour vocation de publier des ouvrages à l’intersection de  la psychanalyse et des sciences humaines et sociales.

 

Cette nouvelle collection s’intitule « Totem et tabou » en référence au premier texte anthropologique de Sigmund Freud publié en 1913. Dans cet ouvrage, Freud établit un parallèle entre psyché individuelle et collective, entre individu et société.

 

Cette collection mettra l’accent sur les rapports entre sciences humaines et psychanalyse pour penser à nouveaux frais les relations entre champs de la connaissance positive et du savoir inconscient. L’idée de l’homme et de l’humanité que la psychanalyse a mise au jour par la découverte de l’inconscient interroge, intéresse, interpelle les sciences humaines et sociales. Inversement, la psychanalyse que Freud entend fonder comme science entretient avec les autres sciences et particulièrement les sciences humaines des liens qu’il considère comme essentiels à la théorie aussi bien qu’à la pratique de la psychanalyse. Depuis son invention, la science de l’inconscient partage avec l’anthropologie, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la linguistique, l’histoire de l’art ou des religions, la critique littéraire – pour n’en citer que quelques-unes – des affinités éléctives aussi bien que des différences irréductibles.

 

La collection « Totem et tabou » se donne pour objet de publier des essais à la croisée de discours et d’expériences qui réfléchissent et mettent en jeu la connaissance et l’événement de la psyché.