Maurizio Viroli

Républicanisme

18.00

La pensée républicaine est de retour, et tout indique qu’elle sera au centre du débat public dans les années qui viennent, et sans doute au moment des échéances électorales de 2011 et surtout de 2012 (Election présidentielle).
La publication du célèbre ouvrage de Maurizio Viroli était donc devenue urgente pour mieux définir ce que l’on entend par « philosophie républicaine » : théorie du bien commun, de la liberté comme émancipation vis-à-vis des pouvoirs arbitraires, de l’auto-gouvernement démocratique, de l’impartialité, elle se veut un contre-poison aux tendances à la corruption des démocraties contemporaines. L’importance de cet essai, traduit notamment aux Etats-Unis et en Allemagne, tient à sa dimension historique, qui cerne les grands moments du républicanisme – l’Antiquité, la Renaissance, Machiavel, Rousseau, etc. – et à sa dimension plus théorique, qui montre en quoi les théories de la République se séparent du libéralisme et du socialisme.

 

L’auteur : Maurizio Viroli, figure majeure de l’Université de Princeton ces dernières années, est considéré comme l’un des plus importants historiens et philosophes politiques au plan international. Auteur de nombreux travaux sur le républicanisme, il s’est fait connaître aussi en Italie par son plaidoyer en faveur d’un renouveau civique pour sortir des années Berlusconi.

Informations complémentaires

ISBN

978-2-35687-116-9

Pages

200

Format

13×20.5

UGS : 5cfd6da5a6a0 Thème : Collection :
118 rue des Gravières 33310 Lormont 05 56 20 19 21 contact@editionsbdl.com




    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.