Anne Gonon Christian Galan

Occupy Tôkyô. SEALDs, le mouvement oublié

20.00

La jeunesse japonaise, comme partout ailleurs, cherche à construire son avenir malgré les crises qui secouent son univers dont la dernière est la triple catastrophe de Fukushima. Souvent considérée comme davantage tournée vers une vie personnelle voire hédoniste, elle a surpris les médias lorsqu’un mouvement d’étudiants a pris la parole pour critiquer les projets de loi sur la sécurité et les Forces d’auto-défense du gouvernement Abe. Le mouvement dit des SEALDs s’est formé en décalage temporel par rapport aux mouvements Des Indignés ou de Occupy Wall street, mais on y retrouve des préoccupations semblables.

Saisir l’expérience des SEALDs à partir de la philosophie de John Dewey permet de mettre une nouvelle fois en avant les dangers que la technologie numérique fait subir aux individus, au collectif et à leurs valeurs.

Bref, comment en vient-on à la politique dans une société qui n’a eu de cesse de dépolitiser sa population ?

 

Anne Gonon est professeure à l’université Doshisha en sciences sociales. Son travail se situe à l’interface des questions sociales et éthiques, avec un intérêt particulier pour les questions de genre et de catastrophe dans le Japon contemporain.

Christian Galan est professeur à l’université Toulouse-Jean Jaurès et chercheur à l’Institut Français de Recherche sur l’Asie de l’Est (Inalco/université Paris/CNRS). Il est spécialiste du système éducatif japonais actuel et de l’histoire de l’éducation au Japon. Ses recherches portent également sur l’enfance et la jeunesse dans le Japon moderne et contemporain.

 

Informations complémentaires

Format

13 x 20 cm

ISBN

9782356877918

Pages

214

Indisponible

Thème : , Collection :