Jean Hincker

Les Landes, Une Forêt Dévastée

30.00

C’est en contemplatif que l’auteur a voulu traduire le drame végétal subi par la forêt des Landes en janvier 2009.

«… J’ai essayé de montrer une certaine grâce dans la désolation. J’ai écarté dans mes images la main de l’homme : pas d’interventions humaines, seulement les dégâts provoqués par la tempête Klaus en janvier 2009. Un an déjà!
J’y ai vu les vestiges et des ruines me rappelant davantage les veilles pierres de bâtiments anciens que des débris. Ces images témoignent de la beauté de ces décombres. Comme un remède à la disparition, à l’absence de mon environnement proche.
La pierre demeure, pas le végétal. Il ne subsistera rien, à part les images de cepillage climatique. Il nous faut donc en sauvegarder la trace… Moi, j’ai décidé d’en garder l’esprit d’une certaine élégance…»

Bref l’auteur nous permet, grâce aux images de « faire histoire », ne pas oublier ne suffisant pas, le photographe donne un sens au traumatisme subi par la forêt des Landes… et ainsi, il ouvre le champ de la reconstruction…

L’auteur :  Jean Hincker a obtenu en 1992 le prix photographique Reuter et le prix de la meilleure parution de l’année attribué par le Sunday Times Magazine pour la photographie de son reportage « Péril dans la forêt », écrit par J-C Grangé. Il a publié Forêt de Gascogne, l’esprit de la forêt, Atlantica (2008), et La face cachée du végétal, préfacé par Yann Arthus-Bertrand, Atlantica (2009). Il vit et travaille dans les Landes.

Informations complémentaires

ISBN

978-2-35687-075-9

Pages

180

Format

24×30

UGS : 44469e6a2b01 Thème : Collection :
118 rue des Gravières 33310 Lormont 05 56 20 19 21 contact@editionsbdl.com




    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.