Éric Maigret Laurent Martin

Les Cultural Studies : au-delà des politiques des identités

24.00

Le livre

Cet ouvrage, issu des actes d’un colloque de Cerisy, explore les théorisations les plus récentes en cultural studies (études culturelles), courant de recherche transdisciplinaire étudiant les relations entre technologies de pouvoir et formes culturelles.

Les cultural studies accordent une place centrale à la question des identités. Elles ont enrichi les travaux sur ces dernières en démontrant, d’une part, l’importance des politiques de différences, d’autre part, l’hétérogénéité des individus et des groupes, construits par des discours, pratiques et positions qui ne coïncident pas nécessairement. En se confrontant aux craquements des cadres nationaux, postcoloniaux et de genre, en débattant des modèles deleuziens et du tournant ontologique, qui conduit à ne plus séparer humains et non-humains, les recherches actuelles abordent de nouvelles frontières. La prolifération des subjectivités s’effectue alors que de nouveaux régimes de pouvoir (économiques, écologiques, corporels, expressifs…) tendent à s’imposer. Pour répondre à ces réaménagements, s’agit-il de systématiser les rapports de pouvoir dans l’analyse des identités, en particulier de genre, voire de réintégrer les cultural studies dans les autres sciences humaines ? Ou faut-il toujours inscrire les questions multiculturelles, les enjeux d’égalité entre les genres, classes et races dans une pensée conjoncturelle, qui décloisonne les disciplines et procède par crise ?

Les auteurs

Éric Maigret est Professeur de sociologie des médias (Sorbonne-Nouvelle). Il a dirigé l’Institut de la Communication et des Médias de la Sorbonne-Nouvelle-Paris 3 de 2009 à 2015 et a co-fondé l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS en 2006. Co-introducteur des cultural studies en France, ses thèmes de recherche privilégiés sont les publics, les usages et la réception des médias, ainsi que les phénomènes de « culture de la convergence » et de transmédia.

Laurent Martin est un historien des médias, Professeur à la Sorbonne-Nouvelle. Son domaine de recherche est l’histoire culturelle du monde contemporain (histoire des médias, des censures, des politiques culturelles, des relations culturelles inter et transnationales). Il a notamment publié : Le Canard enchaîné ou Les fortunes de la vertu : histoire d’un journal satirique, 1915-2000, Paris, Flammarion, 2001 (rééd. Nouveau Monde, 2005), La presse écrite en France au XXe siècle, Paris, LGF, 2005, Jack Lang, une vie entre culture et politique, Paris, Complexe, 2008.

 

Informations complémentaires

Format

16,5 x 23

ISBN

978-2-35687-745-1

Pages

324

Bientôt disponible

118 rue des Gravières 33310 Lormont 05 56 20 19 21 contact@editionsbdl.com




    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.