Clair et Net

La Pédagogie Feuerstein Ou La Pédagogie à Visage Humain
Reuven Feuerstein & Antoine Spire

Reuven Feuerstein est ce pédagogue israélien qui a travaillé à récupérer les enfants bouleversés par la Deuxième Guerre mondiale lors de la création de l’Etat d’Israël. Il s’est occupé d’enfants juifs européens et nord-africains rescapés de la shoah. Soumis à des tests psychométriques, ces enfants obtenaient des résultats qui dénotaient un retard intellectuel de 3 à 6 ans par rapport à la norme. Feuerstein s’est aperçu que si les tests pouvaient rendre compte des connaissances de l’enfant, ils ne permettaient pas pour autant de mesurer leur capacité d’apprentissage. Il importait donc avant tout de débloquer le processus intellectuel et émotionnel permettant aux enfants et aux adolescents d’acquérir des connaissances.
À travers des milliers de patients, le Professeur Feuerstein a acquis la conviction qu’il était possible d’apprendre à apprendre, et ce d’une manière continue. Son programme d’enrichissement instrumental consiste donc à créer chez tous ceux qui présentent un immobilisme intellectuel les conditions physiologiques et psychologiques leur permettant de faire face de manière autonome aux différents événements auxquels ils seront confrontés.
Plus largement, la pédagogie de Feuerstein est une pédagogie de la médiation. Elle permet de faire le tour des problèmes pédagogiques, de mettre des mots sur des choses implicitement connues pour devenir mieux armé. En prônant une pédagogie généreuse, active et modifiante, Feuerstein nous invite à quitter des attitudes qui ont trop souvent été chez nous passives et acceptantes. Bref une pédagogie à visage humain....
Fait le point sur la manière dont un certain nombre d’intellectuels français abordent aujourd’hui la méthode Feuerstein. Que pouvons-nous en tirer ? Quelles indications permet-elle de donner à une réflexion théorique sur la pédagogie et la transmission de connaissances ?
L’évolution fulgurante des mutations scientifiques et technologiques et des modes de production nécessite pour tout un chacun une adaptation permanente.
La formation continue, en favorisant l’actualisation des connaissances, en facilitant leur conversion, représente un des vecteurs de changement. Il ne s’agit pas de former des individus en fonction des besoins immédiats, rapidement obsolètes, mais d’anticiper les capacités dont les salariés ont besoin. De ce point de vue, la méthode de Monsieur Feuerstein est certainement féconde.
Ce programme d’enrichissement instrumental a pour but de faire bénéficier les sujets, quel que soit leur âge, d’une expérience d’apprentissage médiatisé. Comment ne pas s’associer au pari qui préside à l’initiative du Professeur Feuerstein : « Toute personne est capable de changement quels que soient son âge, son handicap et la gravité de son handicap. »
Cette théorie du changement et de l’apprentissage par médiation s’appuie sur deux applications pratiques : la méthode d’évaluation dynamique du potentiel d’apprentissage, et le programme d’enrichissement instrumental.
Cette méthode pédagogique, ayant depuis longtemps fait ses preuves, vient en contrepoint de la théorie de la "résilience" vulgarisée en France par Boris Cyrulnik.
Ses collègues l’appellent «le Professeur». Il est aussi considéré comme « celui qui transforme ». Il aime à dire : « Les chromosomes ne doivent pas avoir le dernier mot. »
Depuis plus de quarante ans, le professeur Reuven Feuerstein anime et inspire ceux qui le côtoient, par la force de sa pensée, par son optimisme et par son dévouement.
Un livre tout public qui touchera plus particulièrement les enseignants, professionnels, éducateurs, et toute personne confrontée à des enfants en difficulté...

L'auteur : Né en Roumanie, Reuven Feuerstein y commence ses études. En 1944, il émigre en Israël où il travaille pour l’organisation « Aliayat Ha’noar ». De l950 à 1955, il reprend ses études à l’université de Genève, sous la direction de Jean Piaget et d’André Rey. En 1965 il fonde, avec le Dr Krasilowsky et Mr Tuchman, l’unité de recherche qui devient l’Institut Hadassah-Wizo-Canada, à Jérusalem. En 1970, il obtient son doctorat en psychologie du développement à la Sorbonne. En 1993, il devient directeur du Centre international pour le développement du potentiel d’apprentissage (ICELP), dérivé de l’institut Hadassah-Wizo-Canada. Ce centre, destiné à l’évaluation et à l’éducation des jeunes présentant des retards intellectuels, est l’aboutissement de plus de 40 ans de recherches novatrices, Reuven Feuerstein a été professeur en psychologie de l’éducation à l’Université Bar-Ilan en Israël et à la Vanderbilt University aux Etats-Unis.
Il a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques. Sa théorie et ses méthodes sont étudiées dans le monde entier. Il est docteur honoris causa de l’université de Turin. Au cours de sa carrière, il s’est vu décerner de nombreuses distinctions, dont le prestigieux «Prix d’Israël pour l’éducation». D’innombrables publications (articles, livres, thèses) et des centaines de colloques s’appuient sur ses travaux. Il a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques. Sa théorie et ses méthodes sont étudiées dans le monde entier. Il est docteur honoris causa de l’université de Turin. Au cours de sa carrière, il s’est vu décerner de nombreuses distinctions, dont le prestigieux «Prix d’Israël pour l’éducation». D’innombrables publications (articles, livres, thèses) et des centaines de colloques s’appuient sur ses travaux.
Il a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques. Sa théorie et ses méthodes sont étudiées dans le monde entier. Il est docteur honoris causa de l’université de Turin. Au cours de sa carrière, il s’est vu décerner de nombreuses distinctions, dont le prestigieux «Prix d’Israël pour l’éducation». D’innombrables publications (articles, livres, thèses) et des centaines de colloques s’appuient sur ses travaux.

Antoine Spire est journaliste : à CINAPS TV (TNT, Ile de France) , il anime l’émission hebdomadaire de débats« Tambour battant » et les émissions scientifiques « effervesciences » avec le CNRS et « savoirs partagés » avec l’IRD. Il coordonne et anime de grandes rencontres culturelles comme « Le Printemps du Livre de Cassis » ou « la semaine de la science de Saint Michel sur Orge ». Aux côtés de Michel Onfray, il est conférencier à l’université populaire de Caen. Il a été producteur d’émissions à France Culture de 1980 à 1999, notamment la quotidienne «Staccato» (1997-99). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment, Dieu aime-t-il les malades ? écrit avec Nicolas Martin (Anne Carrière, 2004) qui a reçu le prix 2005 du MEDEC. Pour en savoir plus : www.antoinespire.com

 

✗ Version papier épuisée

✓ Disponible au format numérique epub

format : 12x19
150 pages
ISBN : 978-2-35687-029-2
Prix de vente public : 15.00€

0.00 € TTC
(port et emballage compris)