La Bibliothèque du Mauss

La Communauté Des Individus
Stéphane Vibert

Essais d’anthropologie politique

 

Comment, au-delà de la vénération du particulier et du pluralisme si caractéristique de nos sociétés individualistes contemporaines, penser l’homme dans ses appartenances symboliques concrètes ? Comment redonner sens à ces vieilles notions totalisantes de « société », « culture », « nation », d’ « identité collective » et, à travers elles, de « communauté », pour penser les formes de notre être-ensemble ? Rien n’est moins simple. Et rien n’est plus nécessaire.
Comme y invite cet ouvrage, il est temps d’en finir avec ce soupçon généralisé typique des théories postmodernes dominantes (poststructuralisme, postcolonial, subaltern et gender studies) selon lequel toute idée de totalité serait totalitaire et constituerait un instrument idéologique de domination et d’uniformisation. Si, à l’inverse, on considère, dans la perspective holiste tracée par Louis Dumont, que les idées, valeurs et actions individuelles ne peuvent être saisies qu’à partir de leur inscription au sein de diverses totalités sociales qui leur donnent forme et signification, alors il est des trésors de savoir inestimables à aller chercher chez les « classiques » de la sociologie et de l’anthropologie.

 

Avant de condamner leurs « préjugés » (essentialistes, voire colonialistes) du haut de notre bonne conscience postmoderne, un premier pas serait d’apprendre et de comprendre ce qu’ils ont à nous dire sur la capacité des individus modernes que nous sommes à « faire communauté ».
 
 
Stéphane Vibert est professeur agrégé à École d’Études sociologiques et anthropologiques, Université d’Ottawa (Canada). Il est notamment l’auteur de Louis Dumont : Holisme et modernité, Michalon, 2004.
 
 
En librairie en juillet 2016,
format : 13x20
250 pages
ISBN : 9782356874399
Prix de vente public : 23.00€

25.30 € TTC
(port et emballage compris)