Altérité critique

Des Impostures Sociologiques
Claude Javeau

Postface de Jean-Marie Brohm
 
 
Au fil de ses ouvrages, Claude Javeau, sociologue d’origine liégeoise, surprend toujours le lecteur. Dans Impostures sociologiques, par l’angle d’attaque de la sociologie, il dépeint les formes du paraître des chantres de l’intellectualisme, de la recherche et du tout petit monde universitaire. Avec humour, il propose, tout d’abord, une galerie des portraits : « les buveurs de la première gorgée de bière », « le scribe accroupi », « le missionnaire aux pieds nus », « le médecin légiste ». Ainsi, le « scribe accroupi » interroge la population par des sondages… sur tout et rien. Il se targue d’une pseudo-neutralité dans un monde où règnent les chiffres ! Le « missionnaire aux pieds nus » est un sociologue qui se croit investi de la mission de sauver les pauvres. Or, il donne plus l’impression « d’une espèce de SAMU sociologique doublant le SAMU social ». Ensuite, l’auteur analyse les failles contemporaines de la sociologie : la décadence universitaire, la crise permanente de cette discipline, le « tautologisme », la course à l’expertise, le positivisme, la neutralité factice, la démagogie à tout niveau, etc.
Le parcours de l’auteur – qui, au départ, est diplômé de l’École de Commerce de l’Université libre de Bruxelles, puis devient enseignant en sciences humaines dans la même université, apporte une réelle connaissance de la recherche et de la pédagogie. Ainsi, le lecteur croisera les approches des fondateurs de la sociologie et des représentants des sciences humaines contemporaines : Émile Durkheim, Max Weber, Charles Wright Mills, Georges Balandier, Pierre Bourdieu, Jean-Marie Brohm, Robert Castel et autres. Pour certaines approches, l’auteur pointe avec pertinence l’apport critique. Pour d’autres, il dénonce le manque de consistance et la confusion entre l’intellectuel, le chercheur avec une « star » de la télé-réalité.
À ne pas s’y méprendre, par le prisme de la sociologie, cet essai d’allure pamphlétaire, habilement écrit, intéressera, certes, les spécialistes des sciences humaines, les étudiants, les enseignants – c’est un parfait outil d’une pédagogie critique –, mais aussi les travailleurs sociaux, ainsi que tout lecteur qui souhaite comprendre les inepties quotidiennes de notre société. Le devenir de la sociologie est en danger, mais, dans une société où sont exclus la sensibilité, la temporalité, l’altérité et le regard critique au profit de la performance, n’est-ce pas de pair le devenir humain qui est menacé ?
 
Claude JAVEAU est professeur émérite de sociologie de l’Université libre de Bruxelles, anciennement directeur du Centre de sociologie générale et de la Revue de l’Institut de Sociologie. Auteur de nombreux ouvrages : La France doit-elle annexer la Wallonie ?, 2009 ; Les Paradoxes de la postmodernité, 2007 ; Anatomie de la trahison, 2007 ; La Bienpensance, 2005 ; Éloge de l’élitisme, 2002 ; Le Bricolage du social, 2001 et Prendre le futile au sérieux, 1998.
 
format :
200 pages
ISBN : 9782356872944
Prix de vente public : 15.00€

16.50 € TTC
(port et emballage compris)