La Bibliothèque du Mauss

Dirigée par Alain Caillé et Philippe Chanial

Depuis 1981,  Le M.A.U.S.S. procède à un bilan permanent et raisonné des sciences sociales en privilégiant le souci de leur unité et de leur implication éthique et politique.

« Anti-utilitariste », La bibliothèque du MAUSS, d’abord publiée aux éditions La Découverte et désormais au Bord de l’eau, poursuit ces mêmes objectifs en donnant les outils nécessaires à la critique de l'économisme et du rationalisme instrumental dans les sciences sociales, en philosophie morale et politique, comme dans le monde de la pratique.

Rendant hommage par son nom à Marcel Mauss, elle invite à penser le lien social sous l'angle des dons (agonistiques et harmoniques) qui unissent les sujets humains.

Elle contribue au développement de tout un ensemble de théories et d’approches originales qui la font maintenant apparaître comme l’organe d’un courant de pensée original dans le champ de la sociologie, de l’anthropologie, de l’économie et de la philosophie politique.

Alain Caillé est professeur de sociologie à l’Université de Paris X. Auteur de nombreaux ouvrages traduits dans le monde entier, il a fondé le MAUSS (Mouvement Anti-utilitariste dans les sciences sociales) en 1981, et dirige la Revue du MAUSS.     Philippe Chanial est Professeur de Sociologie à l'Université de Caen. Il a notamment publié : Justice, don et association. La délicate essence de la démocratie, (La découverte, 2001), en collaboration avec J.L Laville, A.Caillé et al., Association, démocratie et société civile, (La découverte) ; en collaboration avec D.Cefaï, L'association comme politique, (Thierry Quinqueton éditeur), Benoît Malon, La Morale sociale (Le Bord de L'eau, 2007).

Le Don, La Dette Et L'identité. Homo Donator Vs. Homo Oeconomicus

Jacques T. Godbout

Dans L’Esprit du don, Jacques T. Godbout montrait que le don occupe encore une place de première importance dans nos…

En savoir plus