Arts en paroles

Détours Et Métissages :le Cinéma De Benoit Jacquot
Jean Cléder et Thimothée Picard (sous la direction de)

Benoit Jacquot est le grand homme discret du cinéma français. Après avoir travaillé avec Marguerite Duras (pour India Song notamment), cet héritier de la Nouvelle Vague commence à tourner en 1975 (L’Assassin musicien), avant d’enchaîner des films jugés parfois austères, mais tout de suite fortement soutenus par la critique (Les Ailes de la colombe, 1981, Les Mendiants, 1988, La Désenchantée, en 1990) ; il rencontre un peu plus tard le succès public avec des films aux séductions plus immédiates : La Fille seule (1995), Sade (2000), Adolphe (2002), À tout de suite (2004).

Ce qui frappe dans le parcours de Benoit Jacquot, c’est d’abord la diversité de sa production : documentaires, longs métrages de fiction, « films de théâtre », film « d’opéra », téléfilms alternent sur son parcours. Mais à travers cette diversité, on perçoit vite que ce travail est centré sur certains seuils, certaines intersections, ou combinaisons fascinantes de l’expérience humaine : la naissance de l’amour, les jeux de masque et de dévoilement du langage, la vérité des rencontres, le déclin des sentiments. Enfin, Benoît Jacquot n’a jamais cessé de s’intéresser au théâtre et à la littérature (Marivaux, Constant, Musset, James, Des Forêts, Duras, Mishima, etc.).
C’est pourquoi le département des lettres de l’Université Rennes 2 a décidé de lui consacrer une rétrospective et deux après-midi de rencontres, les 29 et 30 novembre 2006. Les entretiens enregistrés ont été revus par le cinéaste, et complétés d’une discussion sur un beau film étrange, offert avec le livre : Les Mendiants (1988).

Les textes sont illustrés de photos inédites (films, tournages, etc.) : impression couleurs.
L'ouvrage est accompagné du film (DVD) Les Mendiants (1988).

format : 15x23
180 pages
ISBN : 9782915651843
Prix de vente public : 25.00€

27.50 € TTC
(port et emballage compris)